L'âme du Mal - Maxime Chattam ( La trilogie du mal #1)

Résumé:

Abandonnés au fond de la foret ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblable à ceux que laisser derrière lui le Bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne a bout de sa carrière...Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe?S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d’étranges cérémonies? des bibliothèque ésotériques aux égouts de la ville, l’inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures.
Et peu à peu, des brumes mystérieuse de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.
l'Âme du Mal: un suspense implacable, un rythme palpitant, des découvertes hallucinantes, un dénouement spectaculaire et jusque-là pour le lecteur pas une seconde de répit.



En bref:

Joshua Brolin, profiler et ancien du FBI, doit enquêter sur des crimes ressemblant de façon effrayante à ceux commis par le Bourreau de Portland, mais cet homme est mort un an auparavant, et alors qu'il vient de renouer avec Juliette, la dernière victime de Beaumont, l’énigme prend un tournant étrange. Cette enquête n'est pas comme les autres, l'inspecteur le sent. En plus des crimes commis, le commissariat reçoit des lettres comportant des messages intriguant. Le tueur agit-il seul? Qui-est-il? Est-ce vraiment le Bourreau revenu d'entre les morts? une enquête angoissante a souhait se déroule le long des pages.




Mon avis:

Dès le quatrième de couverture le ton est donné... Ce roman est un périple à travers la noirceur de l'âme d'un criminel par l’intermédiaire d'un profiler, de sa victime et surtout du monde étrange de l’ésotérisme. il est question de rituel, de retour d'entre les morts, Dante et son enfer y sont mentionné, servent même de référence au criminel. Angoissant et addictif, troublant mais passionnant, perturbant mais haletant, tout au long de ce roman je suis passée de l'un à l'autre. Maintenue sur la corde raide de l'ambivalence émotionnelle par l'ambiance née sous la plume de l'auteur. Une ambiance angoissante si bien décrite qu'elle en devient palpable, des personnages si vivants que je m'y suis attachée, projetée. L'un des meilleurs moments mais aussi le plus effrayant est lorsque l’inspecteur fait le profil du criminel, j'ai tellement était happée par les mots que j'ai eu besoin de poser le livre et de respirer un grand coup tant ce moment m'a retournée. Ce passage n'est qu'un parmi tant d'autre qui s’égraine le long des pages de cette merveille. Tout cela pour dire que ce roman est tout bonnement un page turner flippant mais on ne peut s’empêcher de vouloir la suite. C'est mon premier roman de Chattam, et je suis définitivement accroc, il y a deux autres romans qui suivent celui-là et croyez-moi vous allez en entendre parler. Ce livre est génial, je comprends mieux pourquoi on parle de l'auteur comme d'un Stephen King français, pour ceux qui aime l'angoisse et le palpitant... Foncez!




NOTE: 10 / 10